Parce que c'est elle !

16h : RDV au cours de chant prénatal. HIIIIIII HAAAAA HOOOOO… Aujourd’hui c’est plus difficile. "C’est pour quand ?" Euh… 6 jours souffle ma bouche et le peu de cage thoracique qu’il me reste…

"Allez mesdames, nous allons travailler votre diaphragme pour qu’il prenne la forme d’un parapluie…" Ouais enfin moi je suis plutôt baleine là ! J’ai du mal à chanter pourtant j’adore le côte tribal bidon que cela procure… Mais là je reste assise sur mon ballon sauteur !

D’ailleurs, ce n’est pas une bonne idée ce ballon, à moins que ce soit l’instinct qui me pousse à me balancer… Anatomie quand tu nous tiens. Le cours s’achève. J’esquisse un " A lundi" souriant mais tiraillant du tréfonds utérin.

17h30 arrivée à la maison, à pieds et très très fatiguée ! Oups, sensation étrange que d’être incontinente… J’appelle un taxi pour retourner d’où je viens, à la maternité

J’appelle la moitié paniqué(e), j’appelle la nounou, j’appelle ma soeur, j’appelle ma mère…, bref j’appelle tout le monde !

Arrivée à la maternité, je laisse une empreinte mouillée sur le siège en skai du taxi, avec un sourire crispé au moment de payer…(A noter de commander un taxi avec siège feutrine pour la prochaine fois, nos traces sont moins visibles).

Avec tout cela, il est déjà 19h… Je suis renvoyée chez moi car rien à l’horizon… Et pourtant, je sais que je ne rêve pas… Et je suis multipare… Retour maison, fatiguée, très fatiguée.

La moitié, qui m’avait rejointe, calme son stress en alternant rosé et cigarettes !

Et moi, affalée dans le canapé, attends…C’est Koh Lanta ! On attend la fin et on y retourne car ça devient vraiment difficilement supportable.

Il est minuit : 3ème arrivée à la maternité, et là, le diagnostic tombe : vous êtes maman dans 1h grand maximum… Envahie d’émotion, pourtant 3ème fois, tout lache… Sauf le col of course … Je choisis quand même d’être soulagée… Assez fière de moi d’avoir été jusqu’à 8 ! Drôle de société que celle du culte de la performance et de la compétition ! Péri posée, je décide aussi de faire un dodo qui durera 1h ryhtmé par le son de son coeur très régulier, plutôt zen… La moitié est plutôt contente de s’assoupir ça permet de « décuver » un chouillat !

Je ne sais plus quel jour nous sommes, ce que je sais c’est que je voulais absolument qu’il naisse en Mai ! Et bien ce sera Elle qui à 3h02 pointera le bout de son nez – le 1er jour du mois de Mai !

Merci mon ange, c’était il y a 2 ans aujourd’hui

On a bien bossé toutes les deux en ce jour de fête du travail ! Aujourd’hui, je me demande encore si tu seras noceuse ou bosseuse vu ton heure et jour de naissasnce ! Après tout, on s’en fout !

Allez, je prépare les bougies !

avisdemamans avis Publié le 1 mai 2012 Par avisdemamans avis
Retour en haut