Porte-bébé classique ou écharpe de portage ?

Porter bébé tout contre soi, c'est tentant et surtout très pratique. Mais à écouter vos amies rien ne vaut l'écharpe de portage ou a contrario, rien n'égale le porte-bébé classique.

Dans cette affaire, il n'est pas simple de choisir le meilleur accessoire pour porter bébé. Voici donc les possibilités qui s'offrent à vous sachant que la meilleure, ça reste celle avec laquelle vous vous sentirez le plus à l'aise.

Les bienfaits du portage pour bébé

A force d’observer vos amis en mode kangourou avec leur tout petit, vous avez commencé à vous intéresser au portage ! Une méthode ancestrale qui a fait un véritable retour en force en Occident ces dernières années, alors même qu’elle fait partie du quotidien d’autres cultures depuis des générations. Le portage présente de multiples avantages pour bébé dès sa naissance. Non seulement il rassure le nouveau-né, lui offrant comme une continuité de la vie in-utéro en étant au plus près de son parent, mais il est également très utile pour soulager les petits maux digestifs, calmer les pleurs, favoriser la mise en place de l’allaitement et apporter du réconfort.

Le portage en écharpe ou en porte-bébé physiologique participe également au bon développement de bébé, tant au niveau physique que psychique. Quant au parent qui porte, non seulement avoir son bébé au plus près de son coeur est infiniment agréable, mais il va également retrouver l’usage de ses deux bras et pourra donc cuisiner, travailler ou s’occuper des aînés ! Le portage donne un vrai sentiment de liberté !

Les porte-bébés physiologiques

On sait désormais qu’un porte-bébé se doit d’être physiologique et donc de s’adapter à la morphologie de l’enfant...et non l’inverse ! On parle aujourd’hui de porte-bébé préformé ou physiologique. Il se compose d’un harnais, de sangles de maintien et d’une ceinture. Il est généralement presque entièrement réglable afin de s’adapter au poids et à la taille de l’enfant. On peut l’utiliser dès la naissance à condition dy ajouter un insert spécial nouveau-né afin de permettre à l'enfant d'être en position physiologique en respectant l'écartement de son bassin. De nombreuses marques proposent aujourd’hui des modèles parmis lesquels ErgoBaby, Manduca, Baby Bjorn mais aussi Love Radius, Neobulle ou Boba Carrier. 

Quels sont les points forts de ces modèles ? 

Ce sont des porte-bébés préformés, l'assise est large. Ils sont souples et s'adaptent au corps du bébé et du parent. 

Pour le parent : Le poids du bébé est uniformément réparti sur vos épaules, votre dos et vos hanches. Ils sont dotés de bretelles rembourrées assez larges et d’une grande ceinture afin de répartir le poids du bébé sur tout le corps. 

Pour le bébé :  Le nouveau-né est assis en position grenouille, le dos arrondi, les jambes écartées, les genoux sont à la même hauteur que ses fesses, ou plus haut.  Les hanches de l'enfant sont dans une position confortable et physiologique. Le porte-bébé est évolutif, et s'adapte à la croissance du bébé. Il propose plusieurs positions : ventral, dorsal, sur le côté. 

Attention toutefois à bien le régler sous peine d'avoir mal au dos. On voit souvent des enfants installés trop bas par rapport au centre de gravité du parent. Ce n'est confortable pour personne.

Ce type de porte-bébé est utilisable dès la naissance et jusqu’à 4 ans avec des modèles spécialement dédiés aux bambins, comme le Becco Toddler ou le Tula Toddler. 

 

L'écharpe de portage devenue incontournable

Si elle était à l’origine surtout l’apanage des mamans écolos convaincues ou pratiquant le maternage proximal, l'écharpe de portage a depuis lors largement conquis toutes les catégories de jeunes mamans.

Avec l’écharpe de portage, bébé est bien installé et le contact quasi peau à peau le sécurise. Un nouveau-né s'y endort souvent plus facilement que dans un porte-bébé classique. Et la maman est encore plus libre de ses mouvements qu’avec un porte-bébé préformé. L'écharpe de portage est idéale dès la naissance et permet de porter votre enfant jusqu'à ses 3 ou 4 ans.

On rappelle également le principe :

On installe bébé dans une écharpe d'environ 70 cm de largeur pour environ 4 m de longueur puis on la noue autour du buste. Au début, cela peut sembler une montagne infranchissable car il faut attraper le coup de main pour faire les noeuds. Certaines y parviendront en quelques heures alors que d'autres auront besoin d’un peu plus de temps. Pour ces dernières, il existe des écharpes sans noeuds ! 

Le portage peut se faire sur le ventre, sur la hanche ou sur le dos. Les fabricants proposent normalement avec l'écharpe un guide pour faire les noeuds mais on retrouve également de très nombreuses vidéos sur internet et une foule de tutos. Pour les parents qui auraient envie de se former avec un professionnel, sachez qu’il existe des ateliers de portage un peu partout en France. L’idéal pour essayer différents moyens de portage mais aussi s’exercer avant l’arrivée de bébé. Vous trouverez un annuaire très complet sur le site portersonenfant.fr . Parmi les guides disponibles, nous vous recommandons plus particulièrement : 

  • L'art de porter bébé, Manuela Favreau, éditions La Plage.

  • Peau à peau, technique et pratique du portage, Ingrid van den Peereboom, éditions Jouvence

  • Porter bébé, avantages et bienfaits, Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau, éditions JouvenceEcharpes suite

 

Les écharpes peuvent être fabriquées dans différentes matières :

  • Les écharpes tissées : elles sont la plupart du temps réalisées en sergé croisé, un coton extensible pour plus de confort et thermorégulateur, mais on en trouve aussi en tissu jacquard ou en sergé brisé. 
  • Les écharpes en maille tricotée : Ces écharpes en jersey sont plus souples et souvent fabriquées en 100% coton.
  • Les écharpes souples contenant de l'élasthanne : Elles sont une élasticité supplémentaire et peuvent être plus facile à utiliser pour les novices.

Autre subtilité, vérifiez que l'écharpe vous est proposée en différentes longueurs. Les tailles commencent à 2,70 m et jusquà 5 m. Si vous êtes un petit gabarit, vous risquez d'avoir du mal à vous en sortir avec une écharpe de 5 m ! Idem, on ne peut pas faire tous les noeuds avec toutes les écharpes. Les possibilités sont limitées avec une écharpe de 2,70 m.

Enfin, regardez bien les conditions d'entretien pour chaque écharpe. Il faut pouvoir la laver à 60° sans qu'elle bouge. Il n'est pas rare que les extrémités traînent souvent par terre au moment du nouage.

L'écharpe de portage est donc à la fois physiologique et très confortable pour les bébés et les mamans, à condition de dépasser l'appréhension du nouage ! 

Echarpes de portage : les variantes
  • L'écharpe de portage sans noeuds

Extensible, on l'enfile par la tête et on glisse bébé à l'intérieur. D'autres ont une fermeture éclair pour une installation plus simple. On l'utilise dès la naissance mais « seulement » jusqu'à 15 kg. Elle offre moins de possibilités que l'écharpe à noeuds mais peut normalement offrir les positions « berceau » et « assis ».

  • Le « sling »

C'est une écharpe en tissu rectangulaire reliée par deux anneaux en aluminium. Le tissu en coton sergé croisé doit être d'excellente qualité pour qu'il soit assez extensible sans pour autant  se déformer. On peut l'utiliser en position « berceau », « hamac » ou « assis ». C'est une bonne alternative pour qui les noeuds sont un véritable obstacle.

Ils sont généralement utilisables de la naissance jusquà 3 ans.

  • Le hamac

C'est une variante du « sling » sauf que le porte-bébé hamac n'est pas nécessairement confectionné en coton sergé croisé.   Ils s'inspirent du portage traditionnel. On peut y porter bébé jusqu'à 12 kg en position allongée ou assis.

  • Le porte-bébé chinois

Il se compose de bretelles croisées et d'un hamac pour bébé. Les nouveaux-nés sont installés dans une poche amovible. On peut le porter dans le dos, sur le ventre ou sur la hanche.

Le porte-bébé dorsal, la solution pour les petits randonneurs

Comme son nom l'indique, avec le  porte-bébé dorsal, l'enfant est installé dans le dos des parents. Il est idéal pour les randonnées ou les voyages à l'étranger offrant ainsi une alternative à la poussette.

On ne l'utilise que lorsque l'enfant tient bien sa tête et a une bonne tonicité musculaire. Certains fabricants indiquent une utilisation à partir de 6 mois, en pratique ce serait plutôt 9 mois. Certains peuvent s'utiliser jusqu'à 15 kg.

  • L'écharpe de portage sans noeuds

Extensible, on l'enfile par la tête et on glisse bébé à l'intérieur. D'autres ont une fermeture éclair pour une installation plus simple. On l'utilise dès la naissance mais « seulement » jusqu'à 15 kg. Elle offre moins de possibilités que l'écharpe à noeuds mais peut normalement offrir les positions « berceau » et « assis ».

  • Le « sling »

C'est une écharpe en tissu rectangulaire reliée par deux anneaux en aluminium. Le tissu en coton sergé croisé doit être d'excellente qualité pour qu'il soit assez extensible sans pour autant  se déformer. On peut l'utiliser en position « berceau », « hamac » ou « assis ». C'est une bonne alternative pour qui les noeuds sont un véritable obstacle.

Ils sont généralement utilisables de la naissance jusqu’à 3 ans.

  • Le hamac

C'est une variante du « sling » sauf que le porte-bébé hamac n'est pas nécessairement confectionné en coton sergé croisé. Ils s'inspirent du portage traditionnel. On peut y porter bébé jusqu'à 12 kg en position allongée ou assis.

  • Le porte-bébé chinois

Il se compose de bretelles croisées et d'un hamac pour bébé. Les nouveaux-nés sont installés dans une poche amovible. On peut le porter dans le dos, sur le ventre ou sur la hanche.

Le porte-bébé dorsal, la solution pour les petits randonneurs

Comme son nom l'indique, avec le  porte-bébé dorsal, l'enfant est installé dans le dos des parents. Il est idéal pour les randonnées ou les voyages à l'étranger offrant ainsi une alternative à la poussette. Attention toutefois à choisir un modèle qui permette à bébé d’être réellement “assis”. En pratique, on ne recommande pas leur utilisation avant l’âge d’un an et seulement lorsque bébé a suffisamment de tonus musculaire. Avant de se lancer, il faut veiller à plusieurs points importants :

  • Le poids du porte-bébé : on peut en trouver à partir de 2 kg
  • La facilité de pliage et de rangement
  • L'existence de pieds : on peut ainsi poser l'enfant au sol
  • S'il est bien vendu avec un pare soleil et l'habillage anti-pluie
  • La possibilité de régler le porte-bébé en hauteur et en profondeur.

 

La rédaction d'AvisdeMamans Publié le 28 janvier 2020 Par La rédaction d'AvisdeMamans
Retour en haut