Pourquoi j'adore lire Psychologie Magazine

C’est vrai que le soutien est indispensable quand on est maman. Et très (peu) souvent, c’est la moitié qui assure de ce côté là !

Alors, aujourd’hui, j’ai eu droit à un cadeau : un numéro de Psychologie avec la rigolote et jolie de service Julie Depardieu et un titre alléchant  "J’ai des convictions mais elles changent tout le temps" . Ah, qu’il est mignon l’Homme, il cherche à me faire déculpabiliser en douceur en me montrant que OUI ! Je suis comme les stars !

Finalement, une fille comme tout le monde… AH je me sens bien…vraiment mieux du coup. Là j'étais ravie !

J’assume qu’ils (l’Homme compris) mettent leur doigts dans leur nez à table, que Duguesclin soit dans la droite lignée de mes enfants (rapport à l’implantation de cheveux ! Non, ce n’est pas à cause de moi qui aie la flemme de mettre des barrettes, c’est LA GENETIQUE), que mes enfants remettent (parfois) les mêmes vêtements 2 jours de suite rapport au fait que plier le linge me déprime…

J’accepte que parfois ils puissent picorer plus que de raisons à l’apéro alors que j’avais dit  "non, jamais, ils seront toujours sages et ne prendront que lorsqu’ils verront notre sourcil droit acquiescer que leur petite main puisse enfin toucher le GRAAL Monster Munch…"

Mais mais…que vois-je? En lisant cette formidable couverture de Psychologie, j’avais bizarrement fait un black-out total sur un des articles "Faire le ménage pour aller bien"… L’Homme m’envoie un message

Là j'ai réalisé !

« Faire le ménage pour aller bien? »  pour aller bien de quoi d’ailleurs ? Mais je vais très bien puisque maintenant j’asume d’avoir des convictions qui changent tout le temps…

Je comprends que cette attention que je voyais pleine d’amour et de compassion est en fait un diktat en habit de carnaval de Venise ! Article planqué entre 2 dossiers jeplongededansdirect un sur la « Confiance » et  le second une consultation de notre gourou à toutes (nous les mamans) Claudie Halmos…J’étais sure de craquer !

L’Homme est manipulateur – rhôo mais je le savais bien pourtant…

Mais la Femme est d’une candeur amoureuse (clin d’oeil les keupines, faut pas exagérer non plus).Non mais qu’est-ce que c’est que cet article de prosélytisme anti-poussières et acarianophobique ?  Oh … Je sens que ça monte… La colère s’empare de moi.

Mon bras frêle se met à trembler… Mes oreilles rougissent de manière incontrolable… Voilà mon corps qui s’exprime… Je me dirige hagarde vers la cuisine, abasourdie par cette prise de conscience…Et là, mécaniquement, je me baisse, ouvre la porte du placard…Vite vite… Il m’en faut un pour décompresser…Je cherche, je fouille, je renverse tout… Ca y est, je l’ai… Mon chiffon, mon doudou chiffon, oh mon chiffounet –  vite je respire une bouffée de cette merveilleuse odeur de fée du logis entre poussière et cire d’abeille… MAIS QUE C’EST BON ! OH MY GOD !!

Et là, je retrouve enfin toute ma sérénité… L’aspirateur dans une main, le chiffon dans l’autre me voilà parée pour une heure de zénitude absolue.

Le temps pour rendre à nouveau, mon atmosphère respirable et retrouver mes esprits perdus.

Je m’sens bien, je m’sens fraîche – je suis zen.

Sont vraiment nuls chez Psychologie, pour un peu j’y aurais cru que le ménage permet d’aller mieux ! En tous les cas, pas chez moi, mais bon j’ai des convictions mais elles changent tout le temps. (note à Julie !)

Allez j’y retourne, y’a des traces de doigts sur la télé, pendant ce temps là n’hésitez pas à déposer des avis sur avisdemamans.com

avisdemamans avis Publié le 4 mars 2012 Par avisdemamans avis
Retour en haut