INSCRIPTION

Poussette Britax Jungle Boogie, Fais moi rêver de maternité

Britax Jungle

Comment les marketeux testosteronés de chez Britax nous offrent un tableau subjectif de notre société ?

 Alors là, quand je te parle comme ça, tu commences à flipper. Ca devient bien trop philosophique pour toi qui ne viens chercher que des conseils purement pragmatiques sur ce magnifique site.

 Tu as laissé ton cerveau au placard depuis que tu as cicatrisé de ton épisiotomie… Enfin, c'est surtout, pardonne moi de te le dire, ce qu'on essaie de te faire croire... Que tu ne sais plus réfléchir, ce fameux présupposé de nos amis du marketing ;-)

C’est pour cela que cette publicité ne t’a pas interpellé(e)

Si tu la regardes de plus près, quelque chose va finir par te piquer, là, dans le dos… ou alors faire monter un rictus qui  se transformera invariablement en éclat de rire tonitruant… ou en crise de larmes -si ton baby-blues est encore là...

 

Alors ? toujours rien ? Bon je vais t’aider un peu et te donnant quelques pistes de réflexion.

Pour cela, nous allons jouer au jeu des 6 erreurs – tu vas voir, c’est drôle (ou pas)

  1. Cette jeune mère de famille est tellement heureuse d’exhiber sa nouvelle poussette, qu’elle préfère ne pas la salir avec un bébé – Ce serait trop con
  1. Cette femme est moderne, dynamique et à contre-courant. C’est LA MERE d’aujourd’hui. Alors, pourquoi pousser une poussette quand on peut la tirer ? Pousser c'est tellement has-been… on parlera alors de la nouvelle Tirette de chez Britax
  1. Cette femme a accouché récemment, c'est certain. Elle porte encore les stigmates d’un périnée en déconfiture (oui je sais l’image n’est pas top) et surtout d’une sciatique persistante – regarde, elle traîne la pa-patte
  1. Cette femme est une vraie mère de famille, fatiguée des nuits sans sommeil à écouter Patti Smith ou les cris de son rejeton au choix, elle dort littéralement debout et ne tient pas sur ces 11cm de talons. Fallait mettre des tongs comme tout le monde - et toc
  1. Cette poussette (ou tirette) porte la mention Affinity…comme affinité, comme «  Oh que je me sens proche de cette image de la jeune mère, c'est tout à fait moi juste après la lessive et avant les courses » … je m’en sens aussi proche qu’une girafe d’un hippocampe. Sortez moi de là.
  1. Cette mère connaît les meilleurs spots pour une bonne balade avec bébé?"Quand je sors mon bébé, je vais toujours au Skate Park, parce que c’est trop rock’n roll … Et puis, comme je suis une grosse déglingos, je sors sans sac, sans biberon, sans bébé #YEAAAAAH"

 

Sérieux, y’a de quoi se marrer quand même, non?

Je veux bien que le marketing soit aspirationnel,  qu'il nous adresse des images dans lesquelles nous pouvons nous projeter, qu'il nous fasse rêver – mais y’a des limites,et là ça vire plutôt au cauchemar.

 

Je vais finir par croire que les études nous mentent.

Que ce sont les hommes qui achètent les poussettes… et que les marketeux savent leur parler.

 Car, oui, il leur faut une nouvelle image de la femme post-accouchement – plus glam que l’héritage corporel de 9 mois de grossesse : vergetures, surpoids, peau de sharpei, cheveux qui tombent…

 Qu’on ne s’étonne pas que ça baby-clash ensuite…

 Qu’on me dise qui pousse sa poussette de cette façon ? qu’on me donne le taux de remontage sur 11cm talons au sortir de la maternité pour se balader ? qu’on me donne le taux de fréquentation des skate park par les jeunes mamans ?

 

Allez, pour que les femmes ré-intégrent la direction marketing de Britax, tapez 1.

 

  • Britax

    Britax

  • Britax 2

    Britax 2

  • Britax 3

    Britax 3

    avisdemamans avis Publié le 28 mai 2014 Par avisdemamans avis
    Retour en haut