Prévention de la mort subite du nourrisson

1
Prévention de la mort subite du nourrisson

 

La mort subite du nourrisson est une réalité angoissante pour les jeunes parents, mais grâce à des mesures efficaces de prévention sa fréquence a très nettement diminué au cours de ces dernières années.

 

 

Aujourd'hui, on compte environ 250 cas par an en France et la plupart des accidents auraient pu être évités si ces mesures avaient été respectées. 

Faire dormir bébé en toute sécurité nécessite donc de respecter au quotidien quelques consignes très simples : couchage en position sur le dos sans couette ni oreiller et dans un lit adapté, température de la pièce à 19°C, absence de tabagisme passif, etc...

 

Qu'est-ce que la Mort Subite du Nourrisson ?

La mort subite du nourrisson est le décès brutal d'un bébé en bonne santé.

Elle survient en général avant l'âge de 4 ou 6 mois et sa fréquence est plus élevée en période hivernale et chez les prématurés.

Plusieurs facteurs, associés les uns aux autres, sont impliqués dans sa survenue :

  • Immaturité des systèmes de contrôle des fonctions vitales (due au jeune âge)
  • Facteur déclenchant (infection ou pathologie néonatale par exemple)
  • Facteur environnemental (mauvaises conditions de couchage, tabagisme passif...)

 

Comment diminuer les risques de mort subite du nourrisson? Comment bien coucher bébé?

Règles principales : 

  • Couchez le bébé sur le dos dès les premières heures de vie et jusqu'à ses 1 an. Ne le faites pas dormir sur le ventre, ni sur le côté.
  • Couchez-le dans un lit ou berceau pour bébé répondant aux standards de sécurité actuels, en préférant les parois « aérées » aux parois « pleines ».
  • Choisissez un matelas ferme et ajusté à la taille du lit.
  • N'installez pas de tour de lit (le bébé pourrait se retrouver coincé entre le matelas ou les parois du berceau et le tour de lit, suffoquer contre le tissu, ou s'étrangler avec les attaches).
  • Bannissez les couettes, oreillers, peaux de mouton, couvertures, châles, peluches ou objets (cale-bébé, traversin, repose-tête) pouvant gêner la respiration de l'enfant. Ne les mettez ni dans le lit, ni autour de l'enfant, ni sous l'enfant.
  • Faites dormir le bébé dans une gigoteuse et avec des vêtements ajustés à sa taille.

 

  • Ne l'habillez pas trop chaudement (vêtements et gigoteuse) et ne couvrez pas sa tête (par laquelle la température s'évacue), surtout en cas de la fièvre.
  • Aérez régulièrement la pièce dans laquelle il dort et veillez à ne pas trop chauffer (la température idéale se situe entre 18 et 20°C).
  • Faites-le dormir dans votre chambre pendant les premiers mois (pour une meilleure vigilance parentale). Le co-sleeping est en revanche formellement déconseillé.
  • Ne fumez pas à la maison. Enceinte et après la naissance, bannissez également toute consommation de tabac, alcool ou drogues.
  • Faites vacciner votre bébé selon le calendrier vaccinal pour le protéger des infections.
  • Ne laissez pas de cordon d'attache sur les tétines ni de collier autour du cou de bébé pour dormir.
  • La succion de la tétine et l'allaitement au sein sont décrits comme des facteurs préventifs de la mort subite. Ces mesures s'appliquent aux lits, berceaux, sièges-auto, transats etc.
  • Les siège auto, poussettes, coques et autres systèmes ne doivent pas être utilisés en routine pour faire dormir le bébé.

 

Pourquoi faut-il toujours coucher le bébé sur le dos lorsqu'il dort ?

La position dorsale de sommeil est indéniablement la mesure la plus efficace. Recommandée par tous les pays depuis le début des années 90, elle a permis de faire chuter les taux de mort subite du nourrisson de manière spectaculaire. Sa fréquence a ainsi baissé de 75% en France entre 1991et 1997.

 

Quels sont les risques si bébé dort sur le ventre ou sur le côté ?

La position ventrale est un facteur de risque de mort subite du nourrisson, car :

  • Le bébé peut se retrouver le nez et la bouche contre le matelas et être gêné pour respirer. Il peut respirer les gaz qu'il expire (le CO2, toxique) ou s'étouffer.
  • Le contrôle cardiovasculaire (par le système nerveux) peut être altéré dans cette position pendant le sommeil, et être à l'origine d'une baisse d'oxygénation du cerveau.
  • Sur le ventre, le corps n'évacue pas bien la chaleur et le bébé peut se retrouver en hyperthermie. L'hyperthermie est un autre facteur de risque de mort subite. Ce risque est augmenté lorsque le bébé porte des vêtements trop chauds ou si des couvertures ou peaux de mouton sont placées sous lui.

La position sur le côté n'est pas recommandée car le bébé peut à tout moment se retrouver sur le ventre.

 

Que faire lorsqu'il se retourne sur le ventre ?

Vers l'âge de 4 à 6 mois certains bébés se retournent déjà du dos vers le ventre, mais heureusement, étant capables de se retourner, ils ont généralement assez de force pour soulever leur tête et leurs épaules du plan du lit et le risque d'étouffement contre le matelas est ainsi diminué.

Dès leur plus jeune âge, il est conseillé de les installer en position ventrale pendant les phases d'éveil (sous surveillance) pour qu'ils se « musclent » les bras et le cou et apprennent à bien soulever leur tête.

Lorsque le bébé se positionne tout seul sur le ventre pour dormir, tentez de le remettre sur le dos lorsqu'il dort : il restera peut-être dans cette position une partie de la nuit...au moins au début...

 

Mais surtout, veillez à mettre en oeuvre toutes les autres mesures de prévention pour limiter les risques d'hyperthermie et d'étouffement avec la literie (risques majorés en position ventrale).     

Découvrez toutes nos fiches santé - pédiatrie rédigées par notre pédiatre en cliquant ici

Mort subite du nourrisson : données épidémiologiques actuelles. M.DEHAN et E.BRIAND, Centre de Référence Mort Subite du Nourrisson, Hôpital Antoine Béclère; JTA 2001 Task Force on Sudden Infant Death Syndrome, Moon RY. SIDS and Other Sleep-Related Infant Deaths: Expansion of Recommendations for a Safe Infant Sleeping Environment. Pediatrics, 2011Nov;128(5)

Docteur Eve Balzamo Publié le 1 septembre 2012 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut