Quel lait infantile choisir ?

Le lait infantile constitue une grande partie de l’alimentation des bébés et a un rôle capital dans leur développement. Mais difficile de s’y retrouver parmi les différentes marques et produits. Quel lait infantile choisir et comment s’y retrouver ? 

Il existe environ 160 marques de laits infantiles sur le marché donc une  une cinquantaine dédiée aux laits 1er âge (0-6 mois). Les laits infantiles ont également des dénominations spécifiques laits HA, AR, « pré »

On vous aide à y voir plus clair et à choisir le meilleur lait infantile pour votre bébé.

De quoi est composé le lait pour bébé ?

Les laits infantiles sont dans leur très grande majorité issus du lait de vache, qui subit de nombreuses transformations pour s'adapter aux besoins du nourrisson. La teneur en protéines est réduite. Elle est indispensable à la croissance des bébés mais présente en trop grande quantité, elle peut entraîner de l'obésité infantile.

Le taux de protéines est de 35 g/litre dans le lait infantile de vache. Aujourd'hui, certaines marques ont réussi à baisser ce taux de protéines, autour de 12 g/litre et arrivent à se rapprocher de la composition du lait maternel de 10 g/litre. 

Par ailleurs, les graisses animales sont enlevées du lait de vache pour les remplacer par des graisses végétales, qui contiennent davantage d'acides gras essentiels. Ces substances sont indispensables pour le bon développement du cerveau et de la vision du nourrisson. 

Certains laits infantiles contiennent de l’acide palmitique, un acide gras dérivé de l’huile de palme. Ils sont conçus pour se rapprocher de la composition du lait maternel, et ainsi répondre au mieux aux besoins d’un nourrisson. Le lait maternel contient entre 20 et 25% d’acide palmitique.

L’ajout d’acide palmitique issu de l’huile de palme n’est donc pas mauvais pour les bébés, c’est son impact sur l’environnement qui est critiqué à cause de la déforestation notamment.

La marque Biostime propose des laits infantiles issus de l'agriculture biologique, sans huile de palme.

Certains parents optent pour des préparations infantiles au lait de chèvre, alternative au lait de vache. Le lait de chèvre se rapproche davantage du lait maternel.

Différentes études expérimentales ont également mis en évidence que les protéines du lait de chèvre étaient digérées plus facilement que celles du lait de vache. Capricare (laboratoire Pediact) est une de ces marque qui propose du lait de chèvre. Les préparations de la marque conservent la totalité des lipides laitiers du lait de chèvre et ne les remplacent pas par des huiles végétales comme l’huile de palme.

Laits infantiles : une réglementation stricte 

À compter de 2020, les laits infantiles 1er âge et 2e âge devront renfermer de 14 à 35 mg aux 100 ml de DHA selon la nouvelle réglementation européenne. Le DHA est nécessaire dans le développement cérébral et sensoriel du bébé ainsi qu’au niveau de la formation des plaquettes ou encore la pression artérielle.

La marque Good Goût propose d’ores et déjà des laits infantiles répondant à cette réglementation.

Quid du lait bio ? Un lait infantile bio est soumis à une double réglementation, concernant la composition des laits mais le mode de production bio.  Ces règles garantissent que les animaux sont nourris avec de l’herbe, sans hormones ou OGM. Ils ne sont pas non plus soignés aux antibiotiques De plus aucun pesticide ou d’engrais n'est utilisé dans les champs où vivent ces animaux. Niveau composition, certains marques ont fait le choix d'exclure l'huile de palme pour préserver la biodiversité. Aujourd'hui il existe beaucoup de préparations infantiles bio à l'instar de Good goût, Baby Bio ou encore Hipp.

À chaque âge son lait infantile

Il existe plusieurs catégories de lait adaptés à l’âge de chaque enfant. Des laits 1er âge, des laits de suite, et des laits de croissance avec des compositions spécifiques. 

Les laits 1er âge sont destinés aux bébés entre 0 et 6 mois. Ils sont confectionnés à partir de lait de vache transformé pour se rapprocher au maximum de la composition du lait maternel 

Les laits 2e âge sont destinés aux bébés à partir de 5-6 mois lorsque l’alimentation du bébé commence à se diversifier.

Puis les laits de croissance prennent le relais dès 10 mois (jusqu'à 3 ans). Ils contiennent moins de protéines mais plus de fer et de vitamines. 

Certaines marques proposent également des laits relais utiles notamment lors de l'arrêt progressif de l'allaitement. Les laits relais contiennent généralement des prébiotiques et/ou des probiotiques. Leur objetcif ? Limiter les risques de diarrhées qui pourraient survenir lors de la transition entre le lait maternel et le lait infantile.

Les dénominations spécifiques 

Il existe des laits infantiles adaptés aux besoins spécifiques de certains bébés

  • Les laits anti reflux, avec comme appellation (AR), disponibles en 1er et 2e âges. Ils conviennent aux bébés souffrant de régurgitations. Ils sont vendus uniquement en pharmacies. Les reflux gastriques sont fréquents voire normaux chez les nourrissons jusqu’à leur cinquième mois.

Ces laits sont composés des mêmes ingrédients que les laits infantiles standards mais sont généralement enrichis en amidon pour limiter les régurgitations.

Pour savoir s’il est nécessaire de donner du lait anti reflux, mieux vaut demander à son pédiatre. Il est par exemple inutile d’en donner en simple prévention, si le bébé ne présente pas de problème de régurgitations particulier.

Il existe de nombreuses marques proposant des lait anti regurgitations comme Novalac ou encore Gallia.

Bébé expert lait AR 1, Gallia
Marchands
Aucune offre disponible
Prix recommandé
17,99€

  • Les laits confort destinés aux nouveau-nés qui régurgitent très souvent. Il s’agit aussi de laits épaissis. Il sont vendus en pharmacie et en grandes surfaces. Ces laits conforts ne doivent être achetés qu’après avis de votre médecin.

  • Les laits « pré » sont généralement prescrits en néonatalogie, pour les bébés qui n'ont pas encore atteint 3,3 kg. Ainsi, ils sont plus riches en protéines que les laits classiques, enrichis en acides, en sodium, sels minéraux et vitamines.

  • Les laits hypoallergéniques avec comme appellation (HA) sont recommandés lorsque les parents souffrent d'allergies qu’ils pourraient transmettre à leurs enfants comme l’asthme par exemple. Ainsi, dans les laits HA, les protéines ont été fractionnées afin de réduire leurs effets allergisants. attention, ces laits HA ne s'adressent pas aux nourrissons qui souffrent d'une allergie avérée aux protéines de lait de vache (APLV). Ces derniers doivent consommer des laits dont les protéines sont davantage fractionnées, les hydrolysats poussés de protéines. Ces laits ne sont vendus que sur prescription, en pharmacie.

Cependant l'efficacité des laits (HA) est contestée. Ils pourraient même aggraver les allergies des bébés. Selon une étude de chercheurs français parue cette année dans la revue Pediatric Allergy and Immunology, "aucun effet n'aurait été remarqué concernant la protection contre d'éventuelles manifestations allergiques tels que l'eczéma, les sifflements respiratoires, l'asthme ou les allergies alimentaires par rapport aux préparations infantiles classiques."

Ils seraient même selon les chercheurs, associés un à "un risque plus élevé de sifflements respiratoires et d'allergies alimentaires"

Alerte sur les laits végétaux 

Attention, une préparation à base végétale (soja ou riz) n’est pas un lait, de même que tous les jus végétaux disponibles dans le commerce, qui eux ne sont pas adaptés aux besoins du nourrisson. Voir notre vidéo Parole de mamans academy sur le sujet. 

Les professionnels de santé alertent régulièrement sur les dangers des laits végétaux.

Ces boissons ne répondent pas aux besoins nutritionnels spécifiques des bébés qui ne sont pas allaités ou qui ne le sont que partiellement. 

Elisa Publié le 4 décembre 2019 Par Elisa
Retour en haut