Quel puzzle choisir ?

img intro

Le puzzle est certainement le jeu pour enfants qui se démode le moins (et qui résiste au temps qui passe). N’avez-vous pas chez vous ou chez vos parents un puzzle intact de votre enfance ? Pour peu que vous ou que vos parents aient pris soin d’eux, gageons qu’ils sont encore (presque) entiers et que vos propres enfants peuvent y jouer.

Qu’il soit en bois, en carton, qu’il représente un paysage ou un héros homme-araignée, qu’il soit sonore ou à encastrement, le puzzle est une valeur sûre !

Mais quel puzzle choisir ? Un facile, un compliqué, un coloré ? Et pour les pièces, combien faut-il en prendre ? Et les âges inscrits sur les boîtes, peut-on s’y fier ?

Pas de panique, Avis de Mamans vous a préparé une petite sélection pour piocher des idées puzzles en toute sérénité.

Vous allez vite vous en rendre compte, si on veut garder longtemps un puzzle, il faut en prendre soin. Nous vous conseillons donc quelques petites astuces si vous voulez ressortir d’ici une trentaine d’années les puzzles de vos enfants à vos petits-enfants :

  • Rangez-les hors de portées des enfants dans un premier temps : cela peut paraître peu sympathique mais mieux vaut garder vos puzzles au salon ou dans une étagère en hauteur (voire dans un coffre avec les jeux de société) afin d’éviter que les enfants ne se servent seuls et étalent TOUTES les pièces dans leur chambre. Les puzzles peuvent se faire sur la table de la cuisine ou du salon, par terre mais toujours à la demande de l’enfant. L’adulte peut ainsi veiller à ce que les pièces restent à proximité et soit ensuite rangées dans la boîte correspondante.
  • Si vous accumulez les puzzles, pensez à noter au dos des pièces leur provenance. Un S pour indiquer que la pièce vient du puzzle Spiderman, un A pour celui des Aristochats. Bien entendu c’est contraignant mais vous vous féliciterez plus tard lorsqu’il faudra trier les puzzles mélangés.
  • Optez pour des puzzles de qualité. Hé oui, conseil un peu banal certes, mais vous verrez que la qualité des puzzles est importante quand ils commencent à être beaucoup manipulés.

Pour les tout petits : du facile !

A partir de 18 mois, vous pouvez proposer à votre enfant des puzzles adaptés.

Bien entendu, il ne comprendra pas tout de suite la subtilité de la chose mais en vous voyant faire, il attrapera vite le pli et saura bientôt vous imiter.

Evidemment, pour les plus petits, on opte pour :

  • Des pièces faciles à prendre en main, à attraper : on choisit des puzzles de type encastrement avec des pièces en bois faciles plutôt grosses faciles à saisir ou bien on opte pour un puzzle aux pièces plates mais avec des boutons pour faciliter la préhension.
  • Des couleurs pétillantes et des modèles plaisants : on oublie les puzzles ternes et on choisit des animaux de la ferme souriants ou des poissons multicolores.
  • Du ludique :un puzzle en matière douce (voire même avec différentes matières à toucher), un puzzle sonore qui fera entendre les bruits des animaux si l’enfant les place au bon endroit, un puzzle cube pour faire des tours en même temps, il existe beaucoup de puzzles originaux à moindre prix, n’hésitez pas à tester différents modèles. Petit plus pour les puzzles sonores qui plaisent vraiment beaucoup aux tout petits !

A partir de 2/3 ans : on complique un peu les choses

Ça y est, le principe du puzzle est acquis : l’enfant a compris qu’il fallait encastrer une forme dans une autre afin de compléter un dessin.

Il est temps désormais de passer aux choses sérieuses en faisant découvrir ce principe en partant de figures simples pour aller ensuite vers des puzzles plus complexes.

On commence ainsi avec des puzzles de deux pièces, puis de trois, de cinq et on augmente ainsi la difficulté.

Ravensburger fait des puzzles très réalistes qui plaisent beaucoup aux petits (notamment les doubles mamans/petits) et qui rappellent aux grands les puzzles de leur enfance. Les marques Djeco, Sevi et Goula proposent également de petits puzzles en bois très réussis et très jolis qui raviront vos petits.

Pensez également à choisir des puzzles avec un cadre rigide pour les plus petits, c’est plus facile pour eux et cela leur semble moins insurmontable !

Ce sont des âges où les puzzles doivent rester faciles et ludiques, avec des pièces assez faciles à saisir, même si vous optez pour des puzzles « classiques ».

La collection de chez Djeco par exemple, est idéale pour les 3/5 ans car les pièces sont très rigides et faciles à prendre en main.

    Dès 5 ans : des héros et de la technique

    Votre enfant grandit et se débrouille de mieux en mieux.

    Il sait faire des puzzles d’une quarantaine de pièces (voire plus) aux alentours de 4/5 ans et demande à faire des puzzles plus difficiles. Attention, il est encore petit et se décourage assez vite devant la difficulté.

    C’est le moment de faire intervenir ses héros préférés afin de l’habituer au format plus « classique » des puzzles ou bien de choisir des puzzles avec un aspect ludique en plus, comme la collection Observation de Djeco qui permet ensuite à l’enfant de rechercher des éléments du décor qu’il vient de reconstituer (un peu comme un "Où est Charlie ?").

    Ce sont les âges des puzzles d’environ 50 pièces voire plus, surtout si vous sentez que votre enfant est à l’aise.

    Pour les premiers puzzles un peu complexes, veillez à l’accompagner en lui triant les bords par exemple et en lui donnant les techniques pour réussir un puzzle : on commence par les bords (triés par vos soins, ce que vous êtes gentil) et on remplit ensuite le puzzle en faisant le tri grâce au modèle (de la boîte éventuellement) ou en triant par couleurs ou dessins.

    N’hésitez pas non plus à accompagner ses apprentissages scolaires par les puzzles comme les fameux puzzles Alphabet, très jolis, ou les puzzles qui associent personnages/animaux/objets et quantités.

    L’enfant associe ainsi un chiffre à une constellation de dé ou de doigts, ainsi qu’à un décor comprenant le même nombre d’objets ou d’animaux. Très ludique et très valorisant pour l’enfant qui se sert de ses connaissances pour réussir un puzzle ; c’est du réinvestissement et c’est très plaisant !

      A partir de 6/7 ans : des puzzles au service des apprentissages

      Plus l’enfant grandit, plus on augmente la difficulté et le nombre de pièces.

      On passe à des puzzle d’une centaine de pièces avec des décors de plus en plus compliqués, si l’enfant est en demande bien entendu. Vous pouvez également en profiter pour lui offrir des puzzles qui éveillent à d’autres apprentissages, votre enfant sera d’autant plus ravi qu’il y a un but sous-jacent à leur réalisation. On trouve par exemple des puzzles du corps humain, des départements français, du monde, etc… voilà une bien jolie façon d’apprendre, encore une fois.

      C’est le moment de choisir des puzzles qui resteront, que vous aurez plaisir à faire ensemble.

      Vous pouvez ainsi opter pour des collections un peu plus onéreuses mais fait à la main comme les fameux puzzles de Michèle Wilson qui sont de petites pépites découpées à la main. Un vrai travail d’orfèvre pour un résultat magnifique.

      Pour les plus grands : on innove !

      Maintenant que votre grand sait faire des puzzles à la perfection, vous pouvez lui proposer quelques innovations !

      Le puzzle 3D peut se complexifier, et on peut même lui proposer des puzzles type casse-tête pour l’aider à appréhender au mieux la géométrie spatiale.

      Dans le même registre, vous pouvez lui proposer des puzzles type casse-tête en bois ou des constructions architecturales. Mais attention, il faut là de la patience et de la dextérité. Aménagez un petit coin puzzle chez vous, au calme, sur une table haute dans le salon par exemple, qui sera dédiée à cette activité.

      Et pour le plaisir, pourquoi ne pas lui faire un puzzle personnalisé de son choix, avec une photo de son animal préféré, ou sa photo de classe, ou bien une photo que lui-même aura prise pendant des vacances.

      Vous trouverez des puzzles de qualité chez Janod, Goula, Sevi, Ravensburger, Michèle Wilson, Clementoni.

      Pour les trouver, rien de plus simple, vous vous rendez en magasin de jouets ou sur internet comme par exemple sur le site Rue des Puzzles qui vend toutes ces marques et propose un tri par nombre de pièces, par marque et par type de puzzles.

        Vous l’aurez compris, le puzzle est un jeu pour enfant à multiples facettes.

        Il lui permet tout d’abord d’éveiller l’enfant, de lui faire travailler sa préhension, son esprit logique et sa patience. C’est un jeu calme auquel vous pouvez participer et c’est un jeu qui le ravira car il est très gratifiant pour l’enfant.

        Vous pourrez, au fil des années, le guider dans l’apprentissage des techniques pour enfin faire véritablement un puzzle avec lui, un compliqué, un difficile, un qui vous plaît et que vous aurez choisi ensemble.

        Et pourquoi ne pas ensuite le coller et l’accrocher ? Comme une mission accomplie en famille….

        Marie Perarnau Publié le 7 mai 2014 Par Marie Perarnau
        Retour en haut