Questions Pédiatrie de Septembre

image intro
A propos d’une vitamine D…. par Stéphanie

Bonjour. Mon fils prend 5 gouttes de Zyma D chaque matin. Depuis hier il suit un traite-ment par Fungizone pour soigner un muguet présent sur sa langue (je précise que je l'al-laite). La pharmacienne m'a conseillé de lui donner du Lactibiane pour protéger sa flore intestinale. Mais ce produit contient aussi de la vitamine D. N'y a-t-il pas un risque de sur-dosage? Merci

Bonjour, il n’est effectivement pas recommandé de donner deux produits contenant de la vitamine D, afin d’éviter les surdosages. Votre bébé (à moins qu’il ne souffre d’une hypersensibilité à la vitamine D) ne risque rien s’il a reçu une dose légèrement supérieure pendant quelques jours : un sachet de Lactibiane contient l’équivalent d’une goutte de Zyma D ou 150 UI.

En revanche, vous avez bien fait de vous poser la question pour ne pas continuer à lui donner 2 produits similaires.

Sachez également que les doses de 2yma D recommandées sont en général de 4 gouttes par jour et qu’il n’est pas préconisé de donner des compléments alimentaires à un nourrisson, le Lactibiane en étant un. Il existe d’autre probiotiques pour les nourrissons…

Mauvais vaccin? par Seta

Bonjour ma fille qui aura 6 ans dans un mois a reçu un rappel de vaccin hier. Ce rappel devait porter sur Diphterie, tetanos, polio, coqueluche. Je viens de voir la vignette du vaccin collée par le pédiatre dans le carnet de santé et constate qu’il a injecté le vaccin Infanrix hexa (qui inclut d'autres maladie dont l'hépatite B). Elle a déjà pourtant eu tous ses rappels hépatite B. Je suis très surprise, et très inquiète. Ceci peut il être une erreur du médecin? ou ceci se pratique-t- il?? Dois je m'inquiéter? D'avance merci.

Bonjour Seta,

A 6 ans, il y a effectivement un rappel obligatoire contre la Diphtérie, le Tetanos et la Polio.

Aujourd’hui, compte tenu des recrudescences des cas de coqueluche, la valence Coqueluche est recommandée : on injecte donc un vaccin Tetravalent DTPCoq

Le vaccin hexavalent (Infanrix Hexa) n’est en revanche pas indiqué si la vaccination contre l’hépatite B est à jour (3 doses). Il s’agit probablement d’une erreur. Mais ne vous inquiétez pas! Il n’y a aucun risque à ce que votre fille ait reçu une dose supplémentaire. Il y a d’ailleurs encore quelques années, le schéma vaccinal contre l’hépatite B comportait 4 doses.

Reflux persistant, par Aurore

Bonjour, ma fille de 13 mois est traitée contre un RGO depuis ses 2 mois et demi avec de l’Inexium. Le pédiatre qui la suit nous a fait arrêter le traitement à 3 reprises, et à chaque fois, se fut un échec cuisant : perte d'appétit, rejets, vomissements, pleurs au moment du coucher. Que peut-on faire pour la soulager, la traiter, autre qu'avec l'inexium. Nous n'avons vu aucun autre médecin / spécialiste pour ce soucis.

Selon le pédiatre, on fera un nouvel essaie quand elle marchera .... Que faire ???

 

Bonjour Aurore, votre fille souffre visiblement d’un reflux important, et comme chez d’autres enfants, il est courant que l’arrêt de l’Inexium se solde par des échecs et nécessite d’être repris et poursuivi encore quelques mois.

Ce type de traitement ne doit en revanche pas être donné au long cours si cela n’est pas justifié, c’est pour cela que votre médecin a déjà fait plusieurs tentatives d’arrêt.

Il arrive parfois de prescrire des examens comme la pHmétrie pour s’assurer de la véracité du reflux acide.

 Bien sûr, on peut aider les enfants souffrant de reflux avec d’autres mesures, qui parfois suffisent (mais par toujours!) : lait AR, alimentation solide dans la mesure du possible, couchage « proclive », ne pas coucher tout de suite après le repas, traitement pour soulager les douleurs comme Gavison…

Si votre fille a toujours un reflux persistant alors qu’elle marche et se tient bien debout, je vous conseille tout de même de réévaluer le problème avec son pédiatre et/ou de consulter un gastro-pédiatre.

« Je ne veux pas marcher à 2 ans », par Lowans

Bonjour , mon fils de bientôt 2 ans refuse de marcher, ou fait quelques pas puis me tend les bras pour que je le porte, cela peut aller jusqu'à la grosse crise... il n'a pas de problèmes moteur, ni de chaussures et à la crèche il marche. Comment dois je m'y prendre pour l'inciter à marcher? Merci d'avance, bonne journée.

Bonjour Lowans,

Avant tout, il est important de ne pas passer à côté d’une boiterie aigüe ou transitoire ou d’un retard psychomoteur.

Refuse t-il la marche depuis seulement quelques jours? Si c’est le cas, il peut s’agir d’un rhume de hanche ou d’un problème orthopédique… Et la consultation est nécessaire.

Si le problème n’est pas nouveau, est-ce un problème de retard moteur, ou une manifestation d’opposition ?

Il faudrait savoir quel âge votre enfant a fait ses premiers pas (l’’âge « normal » de la marche se situe entre 12 et 18 mois), car si votre garçon ne marche que depuis peu de temps, il se peut qu’il ne soit pas encore assez confiant ou qu’il ait un léger décalage des acquisitions psychomotrices (c’est à voir avec le pédiatre évidemment).

En revanche s’il marche parfaitement à la crèche et avec d’autres personnes que vous, il tente certainement de vous « provoquer », il teste… 2 ans, c’est l’âge d’opposition. Dans ce cas, ne vous braquez pas, ne vous inquiétez pas, ne le regardez pas lorsqu’il pique une crise, ne cédez pas lorsqu’il vous demande de le porter mais continuez plutôt vos activités.

Profitez de la visite obligatoire des 2 ans pour le montrer au pédiatre et exposer ce problème, car je ne peux vous donner que des pistes sans voir votre enfant.

Beurk les morceaux ! par Bénédicte

Bonjour, Mon fils de 2 ans refuse les morceaux lors des repas. Par contre il mange du pain, des gâteaux, des fruits, ... Avez-vous une astuce pour enfin lui faire accepter les morceaux ? Merci 

Bonjour Bénédicte,

Certains enfants refusent les morceaux, ont des haut-le-coeur ou semblent s’étouffer ou vomir lorsqu’ils « tombent »sur un aliment solide dans leur repas. C’est principalement le cas des bébés chez qui les « morceaux »ont été introduits tardivement dans l’alimentation, le meilleur moment pour apprendre étant autour de 8/10 mois.

Mais il n'y a pourtant aucune raison que bébé n'arrive pas à déglutir normalement ! D’ailleurs, votre fils arrive très bien à manger du pain, des gâteaux et des fruits!

Quelques astuces :

  • Proposez-lui à chaque repas des aliments dont il peut se saisir : haricots verts, tête de brocolis, avocat, bâtonnet de pomme de terre ou de carotte cuite, courgette fondante, morceaux de fromage pasteurisé, morceaux de viande, poisson, oeuf, grosses pâtes…bien individualisés
  • Ne mélangez pas les morceaux dans les purées
  • Laissez-le manger tout seul, avec les doigts.
  • Donnez-lui les aliments qui l'intéressent
  • Faites-lui partager vos repas

Et surtout, ne le regardez pas lorsqu’il a l’air de s’étouffer ou de vomir, ou s’il jette les aliments qu’il n’aime pas !

C’est nul les vacances , par Sandra

Bonjour, Mon fils de 7 ans et demi, me donne parfois l'impression d'être un adolescent : Jamais content, égoïsme ... Il nous dit qu'on lui gache ses vacances parce qu'il a une frustration sur une chose tellement anodine! Oui il est vrai que pour lui ces petites choses peuvent être importantes! Il ne voit que le négatif dans sa vie et y attache énormément d'importance. Nous sommes épuisés de le voir si raleur et si insatisfait. Son comportement d'opposition systématique est difficile à gérer. Avez vous des conseils? Une explication, pour nous aider à mieux comprendre? Est ce un comportement normal pour un enfant de cet âge? Merci beaucoup

Bonjour Sandra,

La société dans laquelle nous élevons nos enfants est une société d’immédiateté, de surenchère dans les activités…

Les enfants ressentent et vivent tout cela. Ils ne savent plus s’ennuyer, sont très tôt intolérants à la frustration… Je vous rassure vous n’êtes pas seuls dans ce cas ! Mais cela n’évite pas pour autant de se pencher un peu plus sur le cas de votre fils. S’opposer sans cesse, râler, être agressif ou hypersensible… témoigne parfois d’un mal être sous jacent.

Est-il toujours comme cela, que ce soit pendant les vacances ou les périodes scolaires? Est-il jaloux d’un frère ou d’une soeur? Dort-il bien? Quel est le climat familial?

Je vous conseille vivement de discuter avec votre enfant des difficultés qu’il ressent et d’essayer de comprendre d’où vient le problème… Faites cela dans un moment calme, éventuellement avec son papa. N’hésitez pas ensuite à consulter pédiatre, pédopsychiatre ou psychologue pour un peu d’aide si vous trouvez la situation pesante.

DR EVE BALZAMO 

Auteur du Guide de Santé pour les enfants de 0 à 14 ans chez Flammarion.

La rédaction d'AvisdeMamans Publié le 24 septembre 2014 Par La rédaction d'AvisdeMamans
Retour en haut