Questions Pédiatrie Mai

image intro

Bonjour à toutes et tous! 

Est-ce que vos enfants sont passés à travers varicelle, syndrome pied-main-bouche, angine ou autre petite épidémie printanière ? 

N’oubliez pas que la rubrique Santé est là pour répondre à vos questions ! Et que vous êtes libre de poser toutes vos questions « Pédiatrie » grâce au module sur Facebook.

Ainsi, comme chaque mois, avisdemamans.com vous a sélectionné quelques questions :

« Gratouille » (par Sandra)

Bonjour, ma fille de 3 ans se gratte par période au niveau de la nuque et à l'arrière des genoux. D'où cela peut-il provenir ?

Bonjour Sandra,

La localisation des démangeaisons à l’arrière des genoux chez le jeune enfant est assez évocatrice d’eczéma. 

Est-ce que la peau de votre fille a tendance à être sèche? Est-ce que vous observez des plaques ou boutons rouges ou sentez des zones rugueuses dans les plis de ses genoux ? Au niveau des chevilles? Ou des plis de coudes ou des poignets? A t-elle eu de l’eczéma sur le visage ou le torse lorsqu’elle était bébé? Y a t-il des antécédents familiaux? 

La localisation des démangeaisons à l’arrière de la nuque peut également être en rapport avec de l’eczéma, mais il ne faut pas passer à côté d’une infestation par des poux si votre fille à les cheveux longs.

Ca tombe bien, on en parle un peu plus bas !  En cas de démangeaisons provoquées par les « piqûres » de poux, l’enfant peut d’ailleurs développer des lésions de grattage, qui elles-mêmes peuvent démanger et s’eczématiser. 

Des démangeaisons au niveau de la nuque peuvent être aussi secondaires à une irritation ou eczématisation avec le col d’un vêtement… 

Aïe, la gencive ! (par Virginie )

Bonjour, Voila mon fils de 11 mois souffre depuis quelques jours des gencive. Je pense que c'est une poussée dentaire mais ce matin, grande surprise, j'aperçois que la gencive de mon fil est fendue... Est ce que cela arrive lors des poussées dentaires ? dois-je consulter ? Merci d'avance pour votre réponse. Cordialement.

Bonjour Virginie,

A 11 mois, effectivement, les poussées dentaires sont courantes. 

Je ne sais pas quelle est la taille de la lésion de la gencive de votre fils, mais si celle-ci est de faible importance (1 mm), il n’y a aucune inquiétude à se faire. L’éruption des dents peut en effet altérer la surface de la gencive, qui au moment des poussées dentaires est inflammatoire (elle peut d’ailleurs saigner facilement), ou il se peut que votre enfant se soit blessé en mordillant un objet par exemple.

La salive a un effet bactériostatique et bactéricide. Elle va empêcher la plupart des infections dans la bouche et favoriser la cicatrisation. 

 

 

Ciel, des poux ! (par Paul)

Bonjour Docteur, ma fille de 5 ans a des poux depuis plusieurs semaines, voire mois. Y a t-il un moyen efficace de s’en débarrasser ? merci

Bonjour Paul, je suis très heureuse de répondre à votre question, car moi-même parent de 2 enfants qui reviennent régulièrement de l’école infestés de poux, je viens de découvrir une méthode qui m’a changé la vie ! 

Tout d’abord, il faut être conscient que les poux passent de tête en tête, et que si tous les enfants ne sont pas traités en même temps dans la classe, il est peine perdue de penser que vous viendrez à bout du fléau en un ou deux shampoings. Et comme il est fréquent d’être confronté à 2 ou 3 épidémies de poux par année scolaire, on peut effectivement passer des mois à traiter ces parasites, sans succès franc.

Alors que choisir, lotions, shampoings antipoux, insecticides, produits naturels? Mépris?

Par expérience (de pédiatre et de mère), je peux vous dire que la plupart des traitements contre les poux sont irritants pour le cuir chevelu, en plus d’être une tannée à appliquer !

Les shampoings ou lotions à base d’insecticide ne sont pas recommandés (nocifs pour l’environnement, toxiques, et peu efficaces devant l’augmentation des résistances. Oui, les poux ont mutés pour ne plus être détruits par ces substances. 

Les lotions qui empêchent les poux de respirer sont moins nocives, mais certains enfants déclarent des eczémas du cuir chevelu après application. 

Et il faut bien garder en tête qu’il faut à la fois se débarrasser des poux, mais aussi des lentes. Car celles-ci deviendront vite poux et se multiplieront par 8 rapidement.   

Alors que faire ?

En cas d’infestation massive (des dizaines de poux), je vous conseille tout de même d’essayer de venir à bout du maximum des parasites à l’aide d’un shampoing ou lotion Antipoux la moins nocive possible en passant impérativement toute la chevelure au  peigne fin (ce n’est pas une mince affaire, surtout sur la question de temps…) , et de laver bonnets, taies d’oreiller, brosse à cheveux. 

Puis, à chaque shampooing, 1 à 2 fois par semaine, appliquer un banal démêlant et passer le peigne fin. Vous serez surpris de retirer 1 ou 2 poux et quelques lentes à l’occasion. Si vous faites cela régulièrement, les bébêtes n’auront pas le temps de se multiplier.

C’est très simple, ça prend 5 minutes, ça sent bon et ce n’est pas irritant!

Sachez aussi que les poux vivent et survivent uniquement sur les têtes (des enfants et parents) en s’accrochant aux cheveux, et meurent (de faim) en 24 ou 48 heures lorsqu’ils n’y sont plus. Alors pas de panique pour décontaminer tout le linge de maison! 

Une petite étude scientifique publiée le mois dernier vient appuyer mes convictions!

Celle-ci conclue que l’eau déminéralisée (cheveux mouillés à l’eau déminéralisée pendant  10 minutes) ou les démêlants ordinaires permettent de faciliter le décrochage des lentes sur les cheveux, et sont aussi efficaces pour traiter les lentes que les produits étiquettes « Antipoux » trouvés dans le commerce. 

Quant à l’acide formique et à l’huile d’amande douce, ils n’ont pas montré de réelle supériorité.

(Efficacy of products to remove eggs of Pediculus humanus capitis (Phthiraptera: Pediculidae) from the human hair. Lapeere H et coll. J Med Entomo 2014 ; 51 : 400-7 )

 

 

Retard psychomoteur (par Delphine) et solidarité entre Mums

Bonjour, je me permets de vous envoyer ce message car j'aurais souhaité des témoignages de mamans qui sont dans une situation similaire à la mienne.

Alors voilà, je suis maman de 2 petits bouts : Wyatt, 3 ans et demi et Coline, 8 mois. Mon fils Wyatt ne parle toujours pas (pas même de "papa" ou "maman"), il s'exprime en baragouinant ou en poussant des cris ou par gestes, il comprend ce qu'on lui dit. Il a un suivi médical dans un CMP 2 fois par semaine où ils ont diagnostiqué un retard de développement. Quand il était plus jeune il a dû suivre plusieurs séances de kiné pour acquérir la position assise (vraiment acquise à 14 mois) et pour apprendre à marcher (il s'y est mis à 21 mois). Il ne va à l'école que 5h par semaine avec une AVS, il a été reconnu handicapé à plus de 50% et de ce fait, je ne peux pas travailler car je dois m'occuper de lui (et de sa soeur bien sûr). Plusieurs personnes m'ont dit qu'ils connaissaient des enfants qui n'avaient commencé à parler qu'à 4 ans. Je voudrais donc savoir s'il y a des mamans dans le même cas que moi car je suis quand même inquiète et j'ai franchement besoin d'être rassurée... Merci

Bonjour Delphine, 

J’espère que vous trouverez des parents sensibles à votre témoignage qui pourront échanger avec vous sur ce sujet. 

Il est vrai que certains enfants font des choses plus tard que d’autres.

Certains marchent à 18 mois, certains ne parlent qu’à 3 ans… Mais le retard de langage associé à un retard plus global, comme c’est le cas chez votre fils n’a pas toujours la même signification que lorsqu’il est isolé.

Votre enfant est actuellement bien pris en charge, et cette prise en charge lui permet de faire des progrès. Il faut poursuivre dans ce sens. Le centre dans lequel il est suivi mettra en place au fur et à mesure les soutiens dont il à besoin, avec de l’orthophonie quand ce sera le moment.

Il est également important, mais j’imagine que cela a été fait, de pratiquer un bilan neurologique et psychologique pour tenter de trouver la cause de ce retard. Malheureusement, beaucoup restent inexpliqués. 

J’espère vraiment que vous trouvez du soutien et des réponses pour être rassurée.

Aux Mums qui connaissent le même problème, merci de poster vos commentaires en bas de page pour Delphine.

Au mois prochain !  

Le Docteur Eve Balzamo, auteur du Guide de Santé pour les enfants de 0 à 14 ans chez Flammarion.

 

Docteur Eve Balzamo Publié le 3 juin 2014 Par Docteur Eve Balzamo
Retour en haut