Sexe et allaitement : un doux rêve ?

image d'intro

La vie avec votre tout nouveau-né commence doucement à s'organiser, et avec elle, l'espoir de quelques siestes suffisamment longues pour renouer avec les câlins. Chouette !

Oui, mais. Car il y a un « mais », un gros, un énorme « mais » sous la forme d'une paire de seins tout aussi énorme, mise à disposition par vous-même pour le Marmot affamé. Pas facile de concilier allaitement et sexualité... 

« Switcher », c'est compliqué.

Pas de doute, vous êtes en mode nourricier. Ce qui implique un contact très intense avec votre bébé.

Alors, changer de régime brusquement pour un contact physique (pas moins intense) avec votre Jules, ça peut vous demander un effort que vous mettriez volontiers dans autre chose. Dormir, par exemple.

Corps de nourrice ou de maîtresse ? 

Votre corps n'y met pas non plus forcément du sien pour clarifier les choses. Certaines femmes ont un peu de mal avec ces quelques vergetures, et ces kilos en trop qui ont l'air de vouloir s'incruster.

Merci qui ? Merci la chimie.

Oui, vos hormones jouent encore des castagnettes, comme si cela ne suffisait pas après 9 mois de folie.

Les oestrogènes et la progestérone chutent, assèchent toute la zone concernée, tandis que l'ocytocine et la prolactine ont tendance à maintenir la libido à zéro. 

Détail technique d'importance

Quelqu'un vous a prévenu pour le réflexe d'éjection ?

Quand vos seins sont stimulés (ce qui équivaut pour certaines, hypersensibles, à être simplement... regardées), le lait peut en sortir en un jet continu un peu déroutant. Ça risque de ne pas simplifier vos affaires.

 

 

 

 

 

Voilà pour les infos décourageantes. Ne nous remerciez pas, c'est cadeau.

Ce que vous devez retenir, c'est que non, les hormones, les kilos, le bébé omniprésent ne font pas tout.  Nous sommes toutes différentes (dans cette situation aussi, oui oui) et c'est tant mieux. Alors...

  • Ne voyez pas tout en noir : certaines peuvent avoir une réaction inverse avec les hormones, se sentir au top, avec des rondeurs à faire découvrir ! Pourquoi pas vous ?
  • Faire l'amour et allaiter, c'est un peu comme jouer au loto : 100 % des gagnants ont tenté leur chance. Autrement dit, zéro pression, et essayez ! C'est le meilleur moyen pour que tout se passe bien.

 

Sophie Rouanet Publié le 21 mai 2014 Par Sophie Rouanet
Retour en haut