Tisane d'allaitement, comment faire son choix ?

La tisane d’allaitement peut être un véritable allié dans votre quotidien. Composition, choix et nécessité, la rédaction revient avec vous sur ce produit.

Ces mélanges, composés essentiellement de plantes permettent d’aider la jeune maman à stimuler sa lactation en complément d’une hygiène de vie saine et d’une grande consommation d’eau. Plusieurs phénomènes peuvent entraîner une diminution de la lactation chez la femme. Tout d’abord, le stress ou encore la fatigue  peuvent handicaper la maman au quotidien pour nourrir son enfant.

Les pics de croissance de l’enfant à la 3ème, 6ème semaines, 3ème et 6ème mois peuvent également vous mettre en difficulté car votre bébé va vous demander plus de lait que d’habitude. Si votre lactation est faible, vous risquez de ne pas pouvoir nourrir votre enfant correctement.

Que trouve-t-on dans la tisane d’allaitement

Ces breuvages naturels sont un excellent moyen de passer ce cap difficile. Spécialement élaboré pour faire du bien à la maman comme au bébé, les jeunes femmes voient rapidement une différence en ce qui concerne leur production de lait.

Il existe de nombreuses compositions de tisane d’allaitement. Cependant, on retrouve souvent les mêmes plantes d’un produit à l’autre.

L’ortie est fréquemment utilisée dans ces tisanes pour stimuler la production de lait. C’est aussi le cas du fenugrec. Cette plante, déjà utilisée par les pharaons possède des graines qui sont d’une efficacité redoutable pour avoir la quantité de lait nécessaire. Si vous êtes diabétique, n’hésitez pas à en parler en amont avec votre médecin car cette plante est hypoglycémiante c’est-à -dire qu’elle diminue le taux de sucre dans le sang.

Même si de nombreuses tisanes déjà toutes faites existent dans le commerce, il est toutefois possible de faire son breuvage soi-même. Cependant, attention aux erreurs de dosage qui peuvent se révéler extrêmement dangereuses autant pour la maman que pour le bébé. N’hésitez pas à en parler avec votre pharmacien avant un essai.

Une efficacité contre les coliques

Les bénéfices de ces tisanes touchent la maman mais aussi le bébé par l’intermédiaire de son lait. Selon certains chercheurs, certaines plantes ajoutées dans la tisane seraient susceptibles de réduire les coliques du nourrisson. Le fenouil, l’anis vert ou encore le cumin apaise le petit ventre encore très fragile de votre enfant.

Quelle tisane choisir ?  

Tisane d’allaitement, Weleda

Cette tisane est composée de fenouil et de verveine pour stimuler la lactation de la jeune maman.

Pour une efficacité optimale, il est conseillé de boire ce mélange jusqu’à 3 fois par jour.

Cette boîte ne contient pas de sucres ajoutés ni arômes artificiels.

La formule a été développée en collaboration avec des sages-femmes et des pharmaciens.

Les sachets sont garantis d’origine naturelle et certifiés biologique.

Tisane d’allaitement pour maman, Hipp

Certifiée agriculture biologique, elle est formulée avec du fenouil, de l’anis et du cumin.

Si vous n’aimez pas boire de l’eau en journée, cette boisson  peut être un excellent moyen de vous hydrater durablement.

Cette tisane a été pensée par des sages-femmes pour une qualité optimale.

Elle est garantie sans arômes et sans sucres ajoutés.

Vous pouvez en boire jusqu’à 6 tasses tout au long de la journée dans une eau portée à ébullition.

L’infusion se fait entre 3 à 5 minutes.

Tisane d’allaitement fruits rouges, Picot

Cette tisane Picot se compose essentiellement de fenouil, de pomme, d’anis.

Les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

La boîte est dotée de 20 sachets pour une utilisation sur le long terme.

Les spécialistes conseillent de boire jusqu’à 3 tasses par jour pendant l'allaitement.

Elise  Cesbron Publié le 21 août 2018 Par Elise Cesbron
Retour en haut