Tout savoir sur la Listériose

image intro
Définition de la listériose

La listériose est une infection grave, mais heureusement rare, d’origine alimentaire causée par une bactérie listeria monocytogenes qui est très résistante.

Elle est présente dans l’eau, le sol, les végétaux et elle colonise les sites de fabrication alimentaire.

Cette bactérie est sensible à la chaleur, elle préfère les températures entre 20°C et 37°C qui sont optimales pour sa croissance, mais peut se multiplier à 4°C (température des réfrigérateurs). La contamination est favorisée par l’allongement de la chaîne du froid. Cette bactérie n’altère pas le goût de l’aliment contrairement aux autres bactéries.

La congélation ne la détruit pas mais arrête son développement, elle est détruite par la pasteurisation (soumettre un produit à un traitement thermique auquel ne résiste pas la bactérie) et après cuisson de 30 minutes à plus de 60°C.

La listeria est à l’origine d’intoxication alimentaire, l’infection se fait par voie digestive.

L’ingestion de la bactérie n’entraîne pas forcement la listériose, il faut consommer une dose élevée pour risquer d’être malade.

Les symptômes

Les symptômes se traduisent par de la fièvre dans 70% des cas passant pour un état grippal, maux de tête et troubles digestifs (diarrhées, nausées, vomissements) et rarement une septicémie ou méningo-encéphalite.

Cependant, du fait de la diminution des défenses immunitaires au cours de la grossesse, la femme enceinte est particulièrement sensible à cette infection.

image femme enceinte

La listériose est sans conséquence pour la mère, elle peut se traduire par un syndrome pseudo-grippal, en revanche, elle peut s’avérer très dangereuse pour le fœtus, la bactérie est capable de franchir la barrière placentaire, avec des conséquences graves (fausses couches, prématurité, mort fœtale) et infection sévère du nouveau né (infection neurologique, détresse respiratoire).

Toute fièvre chez une femme enceinte est une listériose jusqu'à preuve du contraire.

Le diagnostic

Le diagnostic est confirmé par des hémocultures (isolement du germe dans le sang) avec recherche spécifique delisteria et un traitement par antibiotiques, qui est d’autant plus efficace quand il est administré précocement.

La prévention

La prévention se fait en respectant particulièrement quelques mesures hygiéno-diététiques :

  • Eviter la consommation des produits à risques (charcuterie, rillettes, pâté, foie gras, fromages au lait cru, fromages à pâte molle, poissons fumés, coquillages, surimi, tarama, graines germées crues)
  • Bien cuire les viandes et poissons
  • Eviter les croûtes des fromages
  • Laver soigneusement légumes et herbes aromatiques
  • Bien recuire les produits prêts à consommer achetés chez le traiteur
  • Consommer rapidement les produits entamés
  • Consommer de préférence les produits préemballés à ceux achetés à la coupe
  • Réchauffer soigneusement avant consommation les restes alimentaires et plats cuisinés
  • Conserver les différents aliments dans des emballages séparés
  • Respecter les dates limites de consommation
  • S’assurer que la température du frigo est bien à 4°C
  • Nettoyer fréquemment le frigo à l’eau javellisée pour éviter la contamination par contact avec un produit souillé.
  • Bien se laver les mains après manipulation d’aliments non cuits et nettoyer les ustensiles et plan de travail en contact avec ces derniers
  • Conserver les aliments crus séparément des aliments cuits
  • Ne conserver les restes au réfrigérateur qu’un jour ou deux et éviter qu’ils ne restent trop longtemps à température ambiante une fois sortie du frigo.
Naima Bonnet - Sage femme  - Diplômée en tabacologie et nutrition Publié le 15 décembre 2014 Par Naima Bonnet - Sage femme - Diplômée en tabacologie et nutrition
Retour en haut