Transport en vélo

chapo+photo

Si vous êtes un adepte de la « petite reine » et dès que votre petit tient bien assis (6-8 mois), vous pouvez l’emmener se balader en vélo avec vous. Bien installé sur un siège adapté, vous le placerez à l’avant ou à l’arrière ou encore dans une carriole sans oublier les plus grands avec un vélo relié à celui des parents !

Comment sont conçus les sièges-enfants pour vélo ?

Le siège avant

Il est prévu pour un enfant de 6-8 mois (à condition qu’il tienne bien assis) jusqu’à 2 ans (15 kg maxi). Votre enfant est ainsi en sécurité « entre vos bras », vous pourrez le surveiller et lui raconter le paysage (ne serait-ce que pour le faire tenir tranquille !).

 

photo siège avant

Ce petit siège est Hollandais ! Coque de plastique légerement inclinée avec amortisseur pour le confort, harnais cinq points avec protège épaules et repose-pieds réglables en hauteur avec sangles ajustables. Il se monte en 2 mouvements sur le tube porteur du guidon. Si vous le désirez, vous pourrez ajouter un pare-brise (34,95 €) pour une bonne protection de la pluie, du vent, des insectes .. les bambins adorent !!

  • Existe en noir, bleu, rose, jaune, gris foncé, gris clair, blanc, orange et violet.
  • Porte bébé vélo Yepp Mini, 75 €, GMG, www.hollandbikes.com
Le siège arrière

C’est le plus utilisé. Il est doté d’un siège-coque ergonomique en polypropylène (plastique très solide) bien haut, qui protège votre enfant de la tête aux pieds. Conçu pour un enfant de 9 mois à 6 ans (25 kg maxi) il se place dans le sens de la course.

photo siège arrière

Majestueux, ergonomique, confortable et bien pensé, le dossier de ce siège est réglable en hauteur. L’assise bien rembourrée, avec accoudoirs, est légèrement inclinée. Repose-pieds réglable en hauteur. Autre atout, le harnais 3 points ainsi que les sangles des pieds ont été étudiés de façon à être bouclés d'une seule main. Ainsi, vous pouvez conserver la stabilité du vélo de l'autre main.
Pas besoin de porte-bagage pour le fixer, il est soutenu par deux tubes métalliques, lesquels sont maintenus sur le tube porteur de selle, par un système de fixation, avec blocage de sécurité.

  • Existe en noir, rouge, bleu, violet.
  • Hamax Caress fixation cadre, 149,90 €, Hamax, www.cyclable.com
La remorque

Dite aussi carriole, a l’avantage de transporter un ou deux enfants de 9 mois à 5 ans (poids maxi 25,5 kg) à la fois. Les promenades sont un vrai plaisir sur terrain plat (rigolo sur les chemins caillouteux… pour les petits !) mais plus difficiles en côte, a fortiori avec deux enfants. Pour des raisons de sécurité, mettre des casques aux petits voyageurs et ne pas rouler à plus de 15 km/heure.

photo remorque

Très prisée des enfants qui ont l’impression de conduire eux-mêmes ! la remorque offre deux sièges avec harnais 3 points, protégés par une capote protège-pluie (transparente et repliable). Eclairage arrière, drapeau de visibilité, réflecteur, tissu imperméable haute visibilité (jaune fluo) et coffre de rangement à l'arrière. Tout ça sur une bonne suspension qui berce en souplesse (bienvenue à l’heure de la sieste..) et deux grandes roues crantées gonflables qui amortissent les irrégularités des chemins. L’installation est rapide au niveau du moyeu de la roue arrière de la bicyclette adulte en un clip. Une sangle de sécurité est prévue pour une bonne sureté. Une fois démontée (sans outils) et roues ôtées, la remorque se plie et tient à plat dans le coffre de la voiture.

Le Tandem

On peut attacher un vélo d’enfant à un vélo d’adulte avec une  barre métallique spéciale. Les petits se fatiguant vite et pouvant faire des écarts dangereux s’ils sont sur leur propre vélo, c’est une bonne façon de les promener sur de longues distances ou lors des vacances.

photo tandem
texte+photo tandem

Toute simple, attachée (ou détachée) en quelques secondes sans outil sur le tube porteur de selle, la barre de traction soulève la roue avant du petit vélo et immobilise son guidon. Lorsque les deux vélos sont liés, le cycliste adulte contrôle le guidage des vélos et l'enfant peut pédaler ou se laisser tracter. Lorsque les vélos sont séparés, la barre se replie et prend place sur le coté du vélo adulte. Ce système convient à un vélo enfant  de 12 pouces (34 cm) à 20 pouces (48 cm) et pour un enfant de poids inférieur à 32 Kg.

Les casques

Bien que non obligatoire, le port du casque est fortement conseillé pour tous les cyclistes, petits, moyens et grands. Légers, ergonomiques, les casques sont livrés avec des systèmes de réglage pour les différents tours de têtes, de taille bébé à adulte, avec des modèles variés ou unis. Mais attention : remplacez tout casque bosselé. Vous en trouverez dans les magasins de sport, les grandes surfaces, les magasins spécialisés en vélos et sur internet.

 J’aime particilièrement ceux-là qui font de sacrées petites têtes de bêtes ! 

photo casques
texte+photo casques

Tout confort et bien sérieux (norme de sécurité EN1078), ces casques sont équipés d’une mentonnière en mousse (avec crocs !) de 6 trous d’aération et d’un éclairage arrière  (photo) au niveau de la molette de serrage, bien vu pour la tombée de la nuit ! Une tirette de réglage permet d’adapter le casque au tour de petite tête et de l’ajuster au fil de sa croissance. Les lanières de maintien sont elles aussi ajustables. Le casque s’adapte aux enfants ayant un tour de tête compris entre 49 et 55 cm.

  • Existe aussi en zébre, girafe, tigre, requin et dragon noir, trop drôles ! 
  • Casques skull, léopard ou dragon chinois  34,99 € pièce , Crazy Safety www.lecyclo.com

vélo deux enfants

En cas de transport de deux enfants, le vélo est moins stable. Soyez en pleine forme, ne roulez pas trop vite et… choisissez des petites routes plates !

N’achetez que des sièges-enfants « conformes aux exigences de sécurité » et dans un magasin avec service après-vente.

Pensez à demander s’il existe une béquille bien stable pour votre vélo. Elle facilite l’installation de votre enfant dans son siège.

Ne laissez jamais votre enfant seul dans son siège sur votre vélo.

N’oubliez pas de bien ajuster harnais et bretelles avant chaque promenade et de vérifier si le siège est bien enclenché.

Vérifiez que les pieds de votre enfant sont placés dans les repose-pieds avec bride attachée. Ils ne doivent pas entrer en contact avec les roues ou les freins de votre bicyclette.

Si vélo et siège sont restés exposés au soleil, contrôlez que le siège n’est pas brûlant avant d’y installer votre petit.

N’apportez pas vous-même de modifications au siège enfant (changement de système de fixation, de repose-pieds…). En cas de problème, faites appel au revendeur ou au fabricant.

 

Un peu de jouets ? 

Charlie Guerrier Publié le 8 juin 2015 Par Charlie Guerrier
Retour en haut