Trouver une nounou : un parcours semé d'embuches

Qu’est-ce que j’étais fière de moi : avoir trouvé la nounou en 3 jours.

Faut dire que ça  relevait de l’exploit mais je l’avais fait…Yes ! Ben elle a fait pschiiiitttt au bout de 3 jours aussi en arguant que mon fil de 6 ans était malheureux avec elle et que ça lui fendait le coeur. Tu parles ! Elle ne savait surtout pas jouer aux beyblades ouais ! Et c’est pas comme si, elle allait passer 100% de son temps avec la dernière de 15 mois pendant que les 2 ainés seront à l’Ecole. Trêve de plaisanterie,  en toute psychologue qu’elle était, elle lui a même fait me dire que c’était à cause de lui si elle prenait congé de nous. Elle n’avait pas du lire les formidables articles de parents magazine sur « comment ne pas culpabiliser vos enfants » 

Bref, me revoilà donc en panne sèche de nounou..

Alors, ça m’a inspiré donc voici un petit récap' des trucs & astuces pour trouver la nounou, que je vais m’empresser de réviser pour pouvoir retourner au bureau rapidement…

1. Bien définir son besoin en nounou

Car oui, en fonction de l’âge de vos enfants et de leur nombre, vous ne pourrez pas exiger les mêmes choses d’une nounou à domicile.

Par exemple, avec un enfant nourrisson en garde partagée, vous allez chercher la nounou adaptable et câline qui va sortir les petits bouts, caler leur rythme de sommeil, les faire déjeuner du frais en babycook et accessoirement chanter quelques chansons et sortir des jouets d’éveil (et pas juste avant votre retour).

En revanche, avec 2 enfants en garde simple, admettons un scolarisé et un à la maison, pour peu que l’ainé ne déjeune pas à la cantine, les journées seront plus rythmées car la matinée ne durera que 3h, jusqu’à 11h30. Votre nounou sera donc seule avec le/la petite dernière le matin comme l’après-midi (trustée par la sieste) ce qui lui permettra de préparer le repas pour tout le monde et ceux du soir, de jouer et d’éveiller largement votre 2ème, de s’occuper des pièces fréquentées par les enfants ainsi que de leur linge, car oui, c’est aussi dans le job de nounou quand elle a du temps.

Idem, avec 3 enfants, vous allez certainement être à la recherche de quelqu’un d’extrêmement organisé car les enfants n’ont pas le même rythme, ni les mêmes besoins alimentaires ou physiques. Et puis, au parc, elle doit limite avoir un strabisme divergeant pour suivre la petite de 2 ans sur le toboggan des petits, l’ainé de 5 ans faisant 10 fois le tour du parc en vélo et la dernière de 13 mois qui s’empresse d’aller piquer la pelle de son voisin de bac à sable.

En bref, à chaque configuration familiale sa nounou.

Et surtout, pensez bien à votre façon d’être avec vos enfants et du coup à ce que vous serez prête à accepter de la relation nounou-enfant. Quelqu’un de dynamique et organisé peut s’avérer trop militaire, quelqu’un de câlin un peu laxiste. Bref, laissez parler votre intuition quand vous rencontrez les nounous.

2. Faire savoir qu’on cherche une nounou

N’hésitez pas à faire savoir autour de vous que vous cherchez une nounou.

Il y a toujours un voisin, une amie ou un commerçant qui connaît quelqu’un ou qui peut demander à quelqu’un. Utilisez Facebook ça marche aussi !  Et il n’y a pas à dire, les recommandations c’est précieux. D’autant plus que si c’est une personne recommandée par votre environnement, vous aurez toujours les commerçants ou voisins qui jetteront un œil plus averti à la façon dont la nounou s’occupe de vos enfants. Et ça c’est clé aussi.

3. Les sites d’annonces de nounou

Internet vous offre aussi la possibilité de publier des annonces pour votre recherche de nounou.

Notamment, le fameux bébé-nounou.com qui pour un abonnement de 11€ pour  3 mois vous permet de consulter les coordonnées des nounous et de les appeler.

Vous pouvez également publier votre annonce de façon gratuite pour être appelée. Un conseil, privilégiez votre email à votre téléphone si vous ne voulez pas être harcelée de coups de fil à des heures parfois largement indues !

Dans la même veine, vous avez également : bébé-annonce qui pour le coup est gratuit mais truffé de publicités pour passer d’une page à l’autre.

L’avantage de ce genre de site est que vous pouvez dès les emails de réponses des postulantes faire votre tri et sans doute éliminer les  "rapel moi d’urgence" ou  "salut les chouchou d’amour de love".

Ensuite, le gros inconvénient de ces solutions, est que vous prenez le recrutement complètement en charge et donc il faut avoir du temps pour recevoir votre sélection. Ce qui, pour un premier bébé n’est pas évident entre le sein ou les biberons, les changes et les siestes qu’on aimerait bien faire.

D’autant plus que le temps sera aussi précieux, si vous devez trouver une famille dans le cas d’une garde partagée.

4. L’entretien avec la nounou :  à quoi faut-il faire attention?

  • Le premier contact : la voix. Est-ce que sa voix, son ton et sa façon de s’exprimer vous ont donné envie de la rencontrer? Ensuite face à vous y-a-t-il une odeur de cigarette qui se dégage?
  • La débrouillardise : est-ce que votre nounou a trouvé facilement votre lieu d’habitation ? Vous-a-t-elle appelée 4 fois sur le chemin?
  • La ponctualité : Etait-elle à l’heure à votre RDV? Voire un peu en avance? Vous-a-t-elle expliqué qu’elle avait fait un petit tour de pâté de maison (ce qui est plutôt bien car elle se projette et fait attention à la praticité de votre quartier).
  • L’hygiène : le rituel du lavage des mains en arrivant est capital, pour autant, chez certaines nounous, il est effectué pour pouvoir faire bonne impression. Alors ne vous arrêtez pas à ça, si elle ne demande pas au bout de 30s si elle peut se laver les mains… Ce qui compte c’est qu’elle le demande quand elle doit prendre les enfants. Privilégiez plutôt une impression générale d’hygiène. C’est important car ça vous donnera une idée du nombre de couches qui seront changées dans la journée, si la poussette sera vidée régulièrement des miettes de bledibiscuit qui trainent etc… Pour rigoler un peu, j’ai même eu une candidate qui est venue avec son petit-fils de 4 ans dans une poussette (sans prévenir qu’il serait là) en faisant trôner la poussette terreuse dans le salon où la petite de 15 mois marchait à 4 pattes…
  • Le discours : Est-ce que son discours vous semble fluide sur ces expériences? Sentez-vous la sincérité dans le regard? A-t-elle préparé son entretien avec des documents à l’appui (lettre de recommandation, certificat de travail ou encore CV) ? Glisse-t-elle du langage familier comme  » je fais la bouffe pour les enfants » ou « je les change quand ils pissent » – eh oui, c’est du vécu… Ou encore, vous parle-t-elle avec un gros chewing-gum dans sa bouche. Ponctue-t-elle ses phrases par des éructations abominables…(encore du vécu).
  • L’échange avec vos enfants : Nos enfants fonctionnent à l’intuition et bien souvent, ils feront le choix sans que vous vous en rendiez compte. Même un nourrisson fera savoir s’il se sent sécurisé dans les bras d’une inconnue… Faites leur confiance et faites le test du  "vous voulez le prendre?" et voyez si vous êtes rassurée quand elle le prend dans ses bras. Par ailleurs, des enfants plus grands sauront créer le contact et chercheront à le créer si ils se sentent en confiance. Il est arrivé que ma fille de 2,5 ans fasse spontanément un bisous à une candidate ou lui demande de la garder. A l’inverse, elle a boudé d’autres personnes et n’a pas voulu répondre à leurs questions.

5. Une nounou géniale : c’est quoi?

Pour en avoir testées quelques unes, je commence à être une bonne profileuse.

Cela dit, la nounou géniale ne l’est que par rapport à ce que vous cherchez et ce que vous attendez d’elle. Le signe est évidemment l’attachement des enfants, plutôt un bon baromètre. Je me souviens d’une petite qui ne voulait plus partir de chez nous (en garde partagée). Pour être claire, la nounou géniale sera celle qui contribuera à l’éveil de vos enfants, qui saura vous suppléer dans les tâches quotidiennes avec eux, qui saura se montrer discrète, d’humeur égale et avec qui il sera facile de dialoguer (c’est clé le dialogue quand on a quelqu’un chez soi toute la journée avec ses enfants, de quoi devenir un chouillat parano parfois).

Mais la nounou géniale, c’est aussi celle qui prend des initiatives,  qui va ritualiser les séances de jeu, qui va sortir les enfants pour eux et pas pour retrouver ses copines et qui vous enverra des cartes postales de ses vacances et qui pensera aux anniversaires de vos petits bouts. C’est aussi celle qui n’aura pas besoin d’avoir un planning de repas pour cuisiner équilibré. Bref, celle qui aura fait de son rôle de maman sa vocation professionnelle. Elle est assez rare à dénicher et se paie souvent plus chère que les autres… Ce qui est rare est cher.

Alors pour celles qui ne l’ont pas trouvée (comme moi), ne paniquez pas, la nounou géniale ce sera surtout celle en qui vous aurez confiance en partant le matin et qui saura veiller à la sécurité et l’épanouissement de vos enfants – même s’ils mangent des pâtes 1 jour sur 2 

6. Demander l’intervention d’une société spécialisée

Et si vraiment, après tout cela vous ne trouvez toujours pas et que le temps presse, sachez que de nombreuses entreprises spécialisées en recrutement de nounous ont vu le jour.

Pour en citer quelques unes : La compagnie des familles, Les enfants de Jeanne, Family-sphère, YoopalaLeurs tarifs varient en fonction de leurs prestations, certaines seront l’employeur de votre nounou et assureront l’administratif à votre place (déclaration pajemploi, contrat de travail, formation, etc…) et d’autres vous proposeront ces services pour un forfait mensuel mais vous laissera être l’employeur de la nounou et enfin, les dernières ne se chargeront que du recrutement et de son remplacement éventuel, vous garantissant de ce fait un recrutement conforme à vos exigences.

Ces solutions sont bien sûr confortables lorsqu’on se sent démunie ou dépassée ou qu’on a tout simplement pas le temps et un peu d’argent (comptez entre 350 et 1000 euros par an pour ces sociétés déduits à 50% des impôts pour peu que le salaire de votre nounou ne dépasse pas le plafond imposable;-)).

Maintenant, méfiance tout de même, car ces sociétés ne vous assurent pas pour autant un recrutement de qualité.

Il y a obligation de moyens mais pas de résultats. La plupart du temps, ces sociétés font passer un test très basique sur les fondamentaux des enfants (numéros d’urgence, température du bain, ordre des actions pour le change d’un enfant), suivi d’un entretien et ne valide que les candidates justifiant d’au moins 3 ans d’expériences déclarées. Pour autant, elles ne sont pas évaluées en réel ou les parents ne sont appelées au cours de la garde pour savoir comment les choses se passent. Le suivi n’existe pas ou peu et ne se réfère qu’à l’administratif. Alors, soyez vigilantes aussi et quand les candidates vous sont envoyées par ces sociétés, reprenez votre liste de questions et votre 6eme sens !

Finalement, c’est la seule chose qui marche vraiment.

Si après vous préférez gérer les formalités toute seule, sachez que si vous êtes comme moi, très e-mail mais sans beaucoup d’archives, Home Bubble se charge de rapatrier tous vos documents pajemploi. Il suffit de s’inscrire au service Home Bubble, puis de cliquer sur l’onglet Enfant et de créer une rubrique en sélectionnant Pajemploi ensuite. Puis vous entrez vos identifiants pajemploi et le tour est joué. Ca m’a pris 1 minute. C’est bien pratique pour les attestations fiscales notamment qui me prenaient 10 min à retrouver à chaque fois. Et en plus Home Buble, c’est gratuit.

7. Et papa dans tout ça ?

Impliquez-le aussi…

Il verra sans doute des choses que vous ne voyez pas. Il posera des questions cruciales et saura dire les choses les plus délicates avec beaucoup de tact. Idem, il sera parfait pour téléphoner aux précédents employeurs et prendre les références qui incombent.

Le choix de la nounou, c’est un choix à deux. Ne soyez pas seule à porter la responsabilité, ça vous aidera quand des recadrages avec votre nounou seront nécessaires. 

Informations complémentaires

avisdemamans avis Publié le 23 août 2011 Par avisdemamans avis
Retour en haut