INSCRIPTION

Voyage en famille – ça forme la jeunesse?

La périodes des vacances et des ponts arrive à grands pas et ses transhumances aussi.

Et oui, tel un bon troupeau de biquettes, nous avons besoin de chercher l’alpage le plus frais pour s’oxygéner les neurones ! Et nous, nous sommes adeptes de la voiture pour ça !

Cela restait bien évidemment frais et léger… Comme une brise d'été… C’était sans compter notre dernier voyage littéralement apocalyptique ! Un remake de "Tonton pourquoi tu tousses ? Y’a du vomito sur le plancher".

300km et presque 15 vomitos.. Une bonne moyenne en somme.

Attardons-nous quelques instants sur ce qui arrive en voiture quand le vomito pointe le bout de son nez.

  • 1/Souvent, on vient de prendre un embranchement d’autoroute et donc la prochaine aire de repos se trouve à 20km… Et là, mécaniquement en voyant le panneau indicatif, une larme roule silencieusement sur votre joue…
  • 2/Des plaintes sans fin se font entendre juste derrière vos oreilles, car les autres petits voyageurs ne supportent pas l’odeur  et donc se mettent à pleurer, trépigner, crier, raler… Pendant que la petite dernière tend sa main recouverte du résidu biliaire…
  • 3/Ah, enfin le nettoyage arrive… Mais que nenni, sachant que vous ne partiez que pour 300Km uniquement sur autoroute et qu’accessoirement c’est pour aller chez mamie qui a 15 lits parapluie (des fois qu’on pourrait manquer), 12 tétines etc… Vous voyagez léger… Donc, votre moitié a décidé de faire fi du sopalin et des lingettes… Ben voyons ! C’est vrai que ça ne sert que pour nettoyer les belles lunettes de soleil de pôpa ! Et comme il ne fait pas beau…
  • 4/ Pas grave, à la guerre comme à la guerre, on prend le sweat de Papa (il avait qu’à prendre le sopalin) – ben ouais, ça fait bien longtemps qu’il n’y a plus de papier toilette dans les aires de repos ! Et on nettoie… Enfin, on essuie surtout…Mais c’est en omettant que les siège-auto sont retord… Ils ont des petits coins enfouis inaccessibles à votre auriculaire… Que dire des bretelles maculées de nesquickosbolognosocompotofraises (c’est là que vous comprenez pourquoi elle est malade en voiture…)
  • 5/ Ben comme on arrive pas à tout nettoyer, on s’énerve sur le premier qui passe… Etrangement c’est toujours la moitié qui est là…bras ballands à vous regarder… Car oui, on peut dire qu’il y a une progression sur les couches… mais JAMAIS, il n’y aura de progression sur le nettoyage de vomito ! L’ascenseur parental du père  est resté bloqué aux fesses !

Evidemment, ensuite ambiance morose dans l’habitacle, le tout agrémenté par un léger fumet qui reste des jours et des jours… Histoire de vous rappeler que ce n’est jamais bon de s’enguirlander pour ça !

Pas vrai ?

avisdemamans avis Publié le 23 avril 2012 Par avisdemamans avis
Retour en haut