INSCRIPTION

Wrap & Go : jette ta couche le nain!

Wrap & Go : test du sac à couches

Je suis certaine d''une chose. Quand mon dernier nain mettra sa dernière couche, ça me fera drôle. Ça me fera JOIE, ça me fera BONHEUR, ça me fera ECONOMIES, mais ça me fera drôle.

Et oui, avec quatre nains, c''est presque huit années (je dirais neuf pour tabler large) d''achat de Jumbo Pack, de changes plus ou moins laborieux, plus ou moins nauséabonds, plus ou moins sportifs, de lingettes et de cotons, de liniment et de poubelles qui puent.

Oui, désolée pour cet écart de langage mais au bout de quelques années de bons et loyaux services, je peux l''annoncer : ma poubelle de salle de bain va devoir nous quitter, affaiblie par des sacs poubelles moisis et des couches répugnantes, imbibées d''une odeur tenace et d''un fumet déplaisant.

La couche, ça pue. La couche, c'est sans pitié.

Quelle introduction, ma foi, pour parler d'un petit accessoire qui ne paye pas de mine mais qui est devenu bien utile de par chez moi.

Le Wrap & Go de chez Tommee Tippee...

  • Buzz joue…

    Buzz joue…

    Qui fait une course en sac ?

  • Et ça, c’est chouette!

    Et ça, c’est chouette!

    Lisez bien, lisez bien...

  • Dans votre salle de bain…

    Dans votre salle de bain…

    Et oui....

  • Chic!!

    Chic!!

    La nouvelle maison de Jeff Gorvette

  • Mais qu’est ce ??

    Mais qu’est ce ??

    Tout simplement...

  • Il est vraiment très joueur, il aime beaucoup jouer…

    Il est vraiment très joueur, il aime beaucoup jouer…

    Youhou!!! Je suis cachéééééé

    Mais qu'est-ce ?

    Je ne vais pas vous mentir et enrober le truc de termes de puériculture très sophistiqués hein...

    Â…Le Wrap & Go c''estÂ…... Un sac poubelle en fait.

    Non, ne détourne pas le regard lecteur, ne ferme pas la page d''un air stupéfait voire même atterré en lisant que le test du jour est un test de sac à couches. Non. Car, il n''est pas que sac à couches. Il est sac à couches parfumé.

    Aaaaah, j''ai de nouveau toute votre attention et tant mieux.

    Le Wrap & Go fait partie de ces petites choses dont on peut clairement se passer mais qui nous semble tout de même bien utiles une fois qu''on les a.

    En gros, ça se présente comme un petit distributeur qui tient dans la main (regardez les photos pour plus de précisions). Un truc cylindrique que l''on peut ouvrir et dans lequel on glisse un rouleau de 15 petits sachets-mignons-qui-sentent-bons-le-citron. Le petit sachet peut être de différentes couleurs (charmant) mais garde toujours la même contenance : celle d''une couche. Voire de deux, mais uniquement si la première couche est vraiment toute petite et non pourrite.

    Ce petit distributeur donc, fourni des sacs à couches parfumés. Génial, me direz-vous, mais à quoi ça peut bien me servir au quotidien ce genre de trucs ?

    Et bien, ma foi, si au quotidien tu jettes ta couche dans une poubelle normale sans que cela ne te pose de souci, il arrive des moments dans ta vie où tu te retrouves avec une couche sale à la main et RIEN à l''horizon pour la jeter.

    Ça arrive. Sur la route des vacances. Chez vos amis qui n'ont pas de nains et qui sont déjà outrés que vous osiez poser le fessier dégueulasse de votre tendre petit sur une serviette éponge déposée sur leur auguste lit.

    Chez belle-maman qui vous suggère de faire comme chez vous mais qui préfère tout de même que vous gériez vos poubelles de couches.

    En voiture, en courses, lorsqu''il pleut des cordes et qu''il vous faudra laisser végéter une couche sale au pied de votre siège passager pendant quelques minutes (heures/jours/selon votre bordélitude).

    La scène est toujours la même

     

    • Vous changez le nain d''un air dégoûté en tentant de ne pas en mettre partout (surtout sur l''immaculée serviette de Nulli) et en jurant à voix basse que « c''est pas possible de faire des bouses aussi énormes PILE "là-maintenant-tout-de-suite".
    • Pendant que vous tentez lamentablement d'éponger les dégâts à l''aide d''une lingette pliée puis repliée, vous tournez la tête à droite, puis à gauche, à la recherche d''une poubelle, d''un sac plastique, d''un emballage de magazine, BREF d'un truc qui puisse contenir l''objet du délit.
    • Vous attrapez le premier truc venu pour jeter la couche, vous vous en mettez sur les doigts, vous pestez et vous vous promettez d''avoir désormais dans votre sac à langer un petit truc pour caser les couches sales.

    Et voilà comment naît le besoin...

    Alors évidemment, vous pouvez trouver des sacs à couches en supermarché à un prix moindre. Là, le dérouleur + deux rouleaux de rechange coûtent environ 8 euros (ça va hein, quand même). Pour info, cet été, nous avons utilisé 1 rouleau et demi donc ça va, sur l''année, ce n''est pas ça qui coûte le plus cher (car oui, le parent a le droit d'être radin).

    • Un objet petit, pratique à embarquer n''importe où, dans un sac à langer ou accroché à un montant de poussette (il y a un petit truc pour l''accrocher partout).
    • Des sachets solides, rien ne transperce (gloups) et une odeur qui camoufle l''odeur de couche sans être écÂœurante.
    • Le côté anti-bactérien et destructeur de mauvais microbes, ça me rassure, et ça me déculpabilise quand je laisse le sachet dans mon sac à langer quelques heures (pas plus quand même).
    • Ça dépanne clairement quand on a besoin d''un réceptacle à couches. Chez belle-maman ou chez une amie, dans un resto ou même au bord de nulle-part, en pique –nique ou à la plage.

    • Clairement pas écolo, il faut le dire. Mettre une couche par sachet, ça ne sauve pas la planète ! Mais ça sauve notre odorat de parent...
    • Il ne faut pas le perdre, bien entendu. Une petite chose comme ça est vite égarée ! Du coup, ici, il est dans le sac à langer et n''en sort pas.
    • Nettement plus cher que le bête sac à couche vendu en supermarché. A réserver donc pour un usage ponctuel. La différence de prix se fait sur la qualité du sachet.

    Ma conclusion

    Un achat non essentiel mais qui peut devenir bien utile en vacances, en sortie ou lorsque sa Majesté du Nain décide de pourrir sa couche dans un espace clos-sans poubelle.

    A glisser dans un sac, à langer ou non, pour déposer l'objet du délit tout en passant pour une Wondermaman tellement bien organisée (huhuhu).

    A recycler ensuite éventuellement, en poubelle de voiture (ou en sac à crottes de chienÂ…bin quoi ?).

    Produit offert par la marque

    Pour plus de renseignements
    • La fiche produit
    • Note globale : 8/10

    • Encombrement du sac à nain : 2/5

    • Design et chiquitude : 4/5

    • Emprisonnement de l'odeur couchesque : 5/5

    • Rapport utilisation/prix : 4/5

    • Frime de type Wonder-parents : 5/5

    Marie Perarnau Publié le 11 octobre 2012 Par Marie Perarnau
    Retour en haut